Amazon triple ses bénéfices quand la crise COVID profite aux géants…

La firme de Seattle a déclaré un chiffre d’affaires net de 96,1 milliards de dollars sur le troisième trimestre 2020, suivant les derniers résultats de l’entreprise. Amazon triple aussi ses bénéfices, avec un montant de 6,3 milliards de dollars, et apparait plus que jamais gagnant de la crise sanitaire.

Amazon, qui a publié ses résultats du troisième trimestre 2020, confirme son statut de grand gagnant de la crise sanitaire. Le numéro un mondial du commerce en ligne a déclaré un chiffre d’affaires net de 96,1 milliards de dollars sur le dernier trimestre (arrêté à fin septembre) alors que la flambée des achats en ligne liée à la crise sanitaire va très certainement se poursuivre.

Les ventes du géant au troisième trimestre 2020 ont bondi de 37% par rapport à la même période en 2019 et l’américain triple son bénéfice net, avec un montant record de 6,3 milliards de dollars sur la période. De même, la firme de Jeff Bezos a dégagé plus de 14 milliards de dollars sur les trois premiers mois de 2020. C’est déjà plus que sur l’ensemble de l’année 2019, qui avait pourtant été une année record avec un bénéfice net de 11,59 milliards de dollars.

Les recettes tirées de la vente de ses articles sur internet ont progressé de 38% tandis que la vente d’articles d’entreprises tiers utilisant sa marketplace a augmenté de 55%. La firme de Seattle a consolidé ces chiffres avant même la tenue du Prime Day, son événement promotionnel. Ce dernier ayant été reporté de juillet à octobre en raison de la crise sanitaire. Pour le trimestre en cours, qui inclut l’opération de soldes, le groupe anticipe un bénéfice opérationnel compris entre 1 milliard et 4,5 milliards d’euros.

Seul (très) léger bémol, la croissance de la branche cloud de l’entreprise a connu un petit ralentissement, malgré d’excellents résultats obtenu sur le trimestre, dû en partie à la montée en puissance du télétravail. La filiale Amazon Web Services (AWS), qui se trouve en forte concurrence avec Microsoft Azure, réalise un chiffre d’affaires de 11,6 milliards de dollars sur les trois derniers mois, en forte hausse de 29% sur un an. Un rythme toutefois en deça de l’année passée, où la croissance avait atteint 35% au troisième trimestre 2020.

L’e-commerçant prévoit une hausse de ses ventes au quatrième trimestre 2020.  Soit entre 28% et 38% par rapport à la même période de 2019, ce qui porterait les ventes entre 112 et 121 milliards de dollars, grâce au succès du Prime Day. Le groupe dit prévoir un résultat opérationnel dans une fourchette comprise entre 1 et 4,5 milliards de dollars, contre 3,9 milliards sur les trois derniers mois 2019. Tout en incluant des coûts encore élevés, de l’ordre d’environ 4 milliards d’euros, liés à la gestion de la crise du Covid-19.

Share This